Grosse tarte

Posté dans : Rien à voir | 4
[HUMOUR] L’hiver fait ses ravages que la raison ignore… jusqu’au printemps où il faut bien admettre qu’on n’entre plus dans tous ses pantalons. Est-ce grave docteur ? Voici quelques conseils à consommer avec modération !

N’attendez pas que les pâquerettes pointent le bout de leurs pétales pour vous reprendre en mains. Le printemps arrivé, vous serez bombardés d’informations sur tous les régimes miracles possibles et inimaginables… Et ce sera le blocage psychologique assuré. Soyez prévoyant, et si vous avez secrètement fait craquer le lac de Joux cet hiver, reprenez le contrôle sur votre vie dès à présent. Pour vous aider, voici un décryptage déculpabilisant de notre société suivi de quelques astuces made in Lausanne.


Le diktat de Barbie

La société nous englobe et ne contrôle pas les messages qu’elle propage, c’est à tout un chacun de faire le tri ! Alors avant de suivre nos conseils, assurez-vous d’en avoir réellement besoin… car si une seule paire de jeans résiste à la session de boutonnage, ne vous inquiétez pas. Rappelons que l’usage fréquent de Barbie et Ken entre 3 et 10 ans peut causer de graves dommages perceptifs. Et que la lecture de Girls et/ou de Jeune&Jolie pendant plus de 6 mois laisse, quant à elle, des séquelles cognitives irréversibles. Sans parler des pages people qui altèrent impunément notre vision du réel au quotidien… Vous avez de quoi vous révolter !


L’abondance de cochonneries

Il est aussi bien vrai que dans cette infime partie du monde – faite d’opulence, d’excès, et de gaspillage – la mal-bouffe trône en reine. Et chaque jour, de braves citoyens tombent en esclavage. Dans la grande guerre contre le risque, après la clope, on éradiquera probablement les fast-food de la surface du globe. En attendant, certains hommes de goût, comme Laurent Ruquier, ont déjà trouvé leur parade; “Avec toutes les saloperies qu’il y a dans l’alimentation, heureusement qu’il nous reste l’alcool pour oublier qu’on mange.” Mais parce que nous ne sommes pas des lâches : nous ne nous soûlerons pas et affronterons la bouffe comme il se doit ! Voici donc quelques astuces pour faire face aux tentations gustatives omniprésentes.

Quatre idées folles pour contrôler son rapport à l’alimentation

► Le nettoyage en prévention. Si vous êtes chez vous et avez envie de grignoter : commencez d’abord par nettoyer les toilettes en profondeur… et réévaluez ensuite votre appétit. Effet garanti. Et dans l’hypothèse où vous seriez vraiment motivé : appliquez également cette méthode en dehors de chez vous. Cela dit, nous déclinons toutes responsabilités en cas d’enfermement psychiatrique.

► Les fruits en accompagnement. Chacun de vos écarts sera suivi d’un fruit. Pour une ligne de chocolat, mangez par exemple une pomme. Vos pulsions seront dès lors sous contrôle. Mais si vous vous dites déjà : “tranquille, je mangerai des tomates cerises et du raisin”, c’est que vous avez un sérieux problème… pas avec la bouffe mais avec vous-même !

► La brosse à dent en punition. Munissez-vous d’une brosse à dents dans tous vos déplacements. Ainsi, vous devrez vous brosser les chicots après chaque grignotage et chaque absorption de boissons sucrées, alcoolisées, ou même salées pour les fans de bouillon – cela puisse-t-il exister. Vous ne verrez plus jamais les sugus et les petites bières blanches entre amis de la même façon. Mais inutile d’avaler la pâte à dentifrice pour tenter de compenser quoique ce soit, cela ne vous aidera pas… même si elle est à la fraise.

► Manger ensemble pour mieux manger. Investissez-vous dans ces moments qui seront devenus privilégiés grâce à cette méthode. Invitez par exemple vos amis pour le repas, cela vous évitera de tout dévorer égoïstement. Et oubliez, le temps d’un instant, le dicton “tu es ce que tu manges” pour leur confectionner une belle grosse tarte ! Mais attention ; n’omettez pas pour autant de remplir la corbeille à fruits, et d’offrir à vos convives des brosses à dents ainsi que des gants de toilettes… pour que l’été soit un peu dénudé et, parce qu’il faut bien vivre avec son époque, totalement névrotique! Bon appétit.

Camille Chardon

4 Responses

  1. Anonyme
    | Répondre

    Quelle coïncidence, j’ai essayé un maillot de bain cet après-midi et face au miroir je me suis dit : “ppppfffff, faut vraiment que je fasse attention pour ne plus ressembler à un boudin là-dedans!!”.
    Alors merci pour les astuces, je vais tester tout ça pour voir si, gourmande que je suis, elles peuvent freiner mes ardeurs… Surtout que dans mon frigo j’ai découvert quatre madeleines au choc, moelleuses et fondantes, avec quelques morceaux de chocolat et…je vais aller nettoyer mes toilettes tout de suuuiiittteee!!! Ho et puis non, je vais aller manger toutes les madeleines comme ça je ne serai plus tentée. Ce n’est pas une bonne astuce ça????

  2. manuela
    | Répondre

    autre truc : investir dans deux garde-robes. Les jeans d’hiver taille 40 et les jeans d’été taille 36 😉

  3. Ophélie
    | Répondre

    Hé ben, heureusement qu’il reste quelques mois avant le bikini, je peux venir nettoyer tes chiottes?

    Super article Camille, à bientôt,

    Oph’

  4. Anonyme
    | Répondre

    moi j’ai une autre astuce: les pommes à la vapeur. Avec éventuellement un peu de canelle, c’est délicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.