Grimpe là-d’sus, tu verras Lausanne

Posté dans : Au quartier | 0
Une application pour accompagner la visite de la cathédrale de Lausanne a été réalisée par l’Eglise réformée du Canton de Vaud. Je vous propose donc de m’accompagner dans la visite de la cathédrale de Lausanne guidé par cette application.
IMG_1676
Un panneau à l’entrée signale l’application (qu’il vaut mieux avoir téléchargée au préalable)

La cathédrale de Lausanne est un peu l’édifice emblématique de notre ville avec la Tour Bel-Air et le CHUV, de ces bâtiments qui définissent notre profil urbain. On peut évidemment la visiter depuis longtemps, mais depuis bientôt une année, il y a une app pour cela. Cette application est proposée par l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud – les protestants, donc, à ne pas confondre avec les évangéliques qu’il ne faut pas confondre avec les évangélistes. Enfin vous faites comme vous voulez, aussi, c’est pas comme si ça avait beaucoup d’importance…

Ces dernières années, je suis devenu bien malgré moi officieusement guide pour visiter cette cathédrale. Des amis en visite dans la région d’abord ont ensuite étés suivis par des amis d’amis ou de la famille… Sans pour autant que j’apprécie particulièrement cette visite, ayant conservé de mon éducation religieuse une certains aversion pour un peu tout ce qui est grand, froid et dur. On m’avait vanté cette application, les appréciations sur le Play Store (Android) sont d’ailleurs très enthousiastes, j’étais donc plus qu’impatient de pouvoir me débarrasser des prochains importuns qu’on voudrait me confier pour visiter l’édifice.

L’application propose une petite carte de la cathédrale avec en couleur les zones pour lesquelles elle peut vous proposer du contenu. Etonnamment cette carte n’est pas l’écran qui vous accueille dans l’application, mais plutôt la liste des catégories. Du coup, j’ai visité l’entrée en écoutant les commentaires concernant le « portail peint », mais c’est sans doute moi qui suis lassé par le lieu…

Sinon, dans l’ensemble, le contenu, c’est des textes que vous pouvez lire à votre convenance, plutôt bien ordonnés. Et pour chaque texte, vous avez également la possibilité de regarder une petite vidéo avec une voix off qui lit le texte sur quelques images, notamment une localisation précise des éléments dont il est question. Un bel effort d’accessibilité pour les gueux aveugles ou sourds, donc. M’enfin c’est pas pour dire, mais les aveugles qui viennent voir les magnifiques vitraux de la cathédrale, je suis pas persuadé qu’ils soient légion…

La prose est parfois un peu emportée (à propos du portail peint) :

Visiteur d’aujourd’hui, c’est par ce portail que le pèlerin du Moyen-Âge entre dans la cathédrale de Lausanne. Qu’il porte la coquille parce qu’il suit le chemin de l’Ouest, vers Saint Jacques de Compostelle, ou la clé du chemin du Sud qui va de Saint-Pierre de Canterbury à Saint-Pierre de Rome, ou encore qu’il soit simplement venu implorer la Dame de Lausanne, il est fatigué. Fatigué de la route parcourue, et lourd d’une vie à refaire, à méditer, lui qui est pèlerin. A l’abri de ce porche, il s’assied un moment, pour poser son sac et sa sueur.

Il lève les yeux, le voici sous le regard de ceux qui l’ont précédé sur les chemins de foi, ceux dont il a déjà entendu parler dans les sermons : les témoins de l’Ancien Testament d’un côté, et ceux du Nouveau Testament leur faisant face. Et bien que ces grands personnages le regardent d’en haut, ils ne le prennent pas de haut. Ils ne le surveillent pas, non, ils le “bienveillent”.

Mais on est également gratifié de fun facts sur la cathédrale, alors ça va. Par exemple, le design des grandes orgues a été réalisé par l’entreprise qui a également apporté le design de la Golf GTI à l’humanité, et ça c’est plutôt cool.

On peut encore monter dans la tour du guet (pour 4.-) et profiter de la vue, ainsi que des commentaires de l’application sur le guet que le monde entier nous envie.

Finalement, le bilan est néanmoins positif : l’application n’est pas si mal faite, si ce n’est qu’elle est plutôt lourde à télécharger (182 Mo, il vaut mieux la prendre depuis un accès Wi-Fi si on ne veut pas griller un cinquième de son forfait données mensuel). On apprend des choses et c’est presque pratique d’usage. Presque, parce que les vidéos sont lues en boucle si on ne les arrête pas, ce qui est rapidement agaçant. Je vous conseille donc de faire comme moi : utilisez-la pour faire visiter ce joyau de l’art gothique[1] qu’est la cathédrale de Lausanne à vos connaissances de passage dans notre belle ville.

Fiche technique
Compatibilité : iOS et Android
Langues : Fr, De, En (attention, applications différentes)
Taille : 182 Mo

 


[1] Lisez ou relisez Zazie dans le métro de Queneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.