Et Lausanne s’illumina de 15’000 marchés de Noël !

Posté dans : Lausanno-lausannois | 2
Peut-être que l’année dernière, je suis restée coincée dans mon igloo et que je n’ai pas vu que les semaines précédant Noël étaient peuplée d’autant de « marchés de Noël ». Tellement surprise, que j’ai loupé le premier marché Noël de la saison 2016. Petite liste semi-abrasive pour ne rien rater et multiplier les occasions de boire du vin chaud.
Sinon, le vin chaud on peut aussi se le boire à la bouteille chez soi
Sinon, le vin chaud on peut aussi se le boire à la bouteille chez soi.

19 novembre : Marché de Noël au Casino

On commence par le très branché marché que j’ai loupé tant il est précoce. Organisé par la Brasserie de Montbenon, l’événement a donné lieu à la réunion de plusieurs stands sur le balcon du restaurant. Il semble que l’idée de base est de faire la promotion des artisans locaux, dont La Brouette, les éditions L’Âge d’Homme et l’Ecosapin saisonnier. Pour les passéistes qui veulent revivre le passé : Événement rétroactif sur Facebook

.

Dès le 24 novembre jusqu’au 24 décembre : Marché de Noël « Bô Noël »

Le jeudi 24 novembre aura lieu l’ouverture en grande pompe du Marché de Noël officiel de la Ville de Lausanne : le plus grand, le plus long et le plus complet. Le concept ayant de la peine à se renouveler, puisque les marchandises des marchés de Noël se ressemblent d’année en année, c’est le nom qui s’est transformé. Maintenant, il y a un nom qui fait un peu comme une marque afin de faire du branding sur une tradition bien établie : Bô Noël. La classe. Le dispositif commerçant attire des artisans plus ou moins artisans de Romandie et d’ailleurs, qui essaient de rentabiliser la location de leur cabanon. C’est beau d’animer le centre ville et de promouvoir le commerce de proximité, mais pas sûre que le consommateur n’y voie que du feu. Même si Lausanne Lumières est lancée à la même date. Regardez, ils ont même un site internet !  

.

8-10 décembre : Marché de Noël solidaire de Pôle Sud

J’imagine que le but initial de ce marché de Noël était de mettre en avant des produits fabriqués dans des conditions de travail équitable et promouvant l’artisanat traditionnel face aux importations industrielles. Un concept à la Magasin du monde. Dix ans plus tard, mon intuition me dit que l’objectif atteint est plutôt celui de la déculpabilisation du bobo qui a déjà dépensé tout son futur treizième salaire entre des achats sur Amazon, une Canada Goose et un « bon plan foie-gras ». Allez voir vous-mêmes selon les indications suivantes.

CC_by Beejorn
But de l’opération : nourrir son sapin / CC_by Beejorn

.

10 décembre : Marché de Noël de la Bossette

Pour continuer ma description complètement objective des différents marchés de Noël lausannois, je vais m’enthousiasmer sur celui organisé à la Bossette. Une chose est certaine, il y aura une sélection intéressante de bières. Celles de la Brasserie « Les Fleurs du Malt » seront même en vente pour faire plaisir à votre oncle un peu pochetron qui descendra cette finesse comme si c’était une canette de « Prix Garanti » avec une étiquette plus Rock’n’Roll. Sinon, c’est aussi l’occasion de soutenir quelques articles du cru : City, membre de PBK9, qui inaugurera sa première expo personnelle, ou Cécile Vuillemin, qui s’allégera des derniers exemplaires de son recueil de poésie « Entre Orient et Occident ». Bon, peut-être que consommer, c’est moins sale quand c’est fait entre amis. Pour voir de qui et de quoi il s’agit, les détails sont sur le plus grand réseau social du monde.

.

17 décembre : Places We Love fait son marché… au Beau-Rivage

Places We Love est à l’origine une sorte de guide lifestyle des endroits où être vu à  Lausanne. Cette idée de dénicher le petit truc qui fait que je deviens un être exceptionnel, un Lausannois glamour dont l’aura rivalisera avec celle des plus snobs Genevois. Imaginez maintenant la contraction de cet esprit en une seule journée. Elle ne peut qu’avoir lieu au Beau-Rivage Palace, qui essaie depuis quelques temps de ne plus être seulement cher mais aussi trendy. Comme l’illustre l’inauguration d’une patinoire vachement moins popu que celle du Flon. Pour montrer que vous en êtes, dites-le sur Facebook.

17 décembre : Marché des Créatrices du Vallon 

L’idée de ce marché : des stands tenus par des créatrices. Oui, au féminin pluriel. L’idée aussi, c’est qu’au délà des stands commerciaux, d’autres activités soient proposées… Comme un brunch et des contes. Pour l’instant, pas de détails sur la tenue du lieu en extérieur ou à l’intérieur. Je sais pas vous, mais je me vois mal me les geler en écoutant un conte ou en sirotant un jus d’orange, à la Place du Nord (brrrr!). Me réjouis de voir également les ateliers qui seront proposés : peut-être qu’on pourra jouer à faire du bricolage et faire marcher l’adage “c’est mieux quand c’est fait maison” sous le sapin de Noël d’une vieille tante qu’on aime pas trop. Pour recevoir les infos d’ici au 17 décembre, c’est sur FB.

.

Chères lectrices, chers lecteurs…. Bon shopping et à bon entendeur !

Et si vous avez d’autres marchés à ajouter à la liste, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

.

2 réponses

  1. magalie
    | Répondre

    Le 10 decembre, le supermarket Espace G60, rue de geneve 60, Lausanne
    Wundershcon Marcket (deja passe le 19 novembre meme endroit)

    • Mathilde Panes
      | Répondre

      Merci !

Répondre