Deux cafés, l’addition : Lausanne Vs Genève

Posté dans : Personnages | 0
La démarche est simple : aborder dans un bar ou un café une personne à l’air sympathique, que l’on soudoie en lui offrant un café afin qu’elle réponde à une petite série de questions sur notre belle ville.
LG
La Place de l’Europe à Lausanne Vs la Place Cornavin à Genève

Beaucoup le savent, le samedi est le jour béni du domaine de la vente. La majorité des gens est en congé et en profite pour investir les magasins et y faire leurs emplettes. Ce jour-là, les gérants et les vendeurs sont donc aux aguets. Mais souvent, à l’heure du repas de midi, les rayons se vident et les clients se font soudainement rares, voir quasi-inexistant… juste le temps de se remplir la panse pour revenir en force l’après-midi.

C’est durant cette brève période que l’idée d’interviewer ma collègue du magasin d’à côté, libraire comme moi, m’est venue. Elle avait aussi l’air d’avoir besoin d’un break, les commandes informatiques pouvant parfois avoir raison de nos nerfs.

Veronica, mi-Italienne mi-Genevoise (quel combo !), habite Genève depuis longtemps et aime se moquer gentiment de Lausanne, qu’elle appelle souvent Shelbyville (Genève étant donc Springfield…), en référence à la ville de mécréants et d’incestueux de la série animée Les Simpson. Mais connaît-elle seulement Lausanne ?

Pour la faire parler, je sors deux bières de notre réserve d’urgence et engage la discussion. Il n’y aura donc pas de café, ni d’addition, mais bien plus que ça.

D&B_web-MOUSE_225x285+5LBB : Quelle chanson Lausanne pourrait t’inspirer quand tu chantes sous la douche ?

Highway to Hell, à cause des montées et des descentes, comparé à Genève en tout cas… Ici, on est tout de suite essoufflé quand on monte la Servette, alors Lausanne…

LBB : On dit de Paris qu’elle est la ville lumière, de Rome, la ville éternelle, New York, la ville qui ne dort jamais, que pourrait-on dire de Lausanne ?

La ville sympathique. Les seules fois où j’y suis allé, je m’y suis senti bien. Je dirai même « Dolce Vita ». En même temps, on se sent souvent bien quand on quitte sa ville, non ?

LBB : Si Lausanne était envahie par les extra-terrestres, ils iraient où pour s’éclater le soir ?

L’Hermitage. Pour tout foutre en l’air ! Parce qu’il n’y a pas de truc aussi cool à Genève. Alors ils ont été mandatés par les vilains vilains Genevois pour détruire l’Hermitage. AHAHAHAHAHAH… et faire la fête en même temps.

LBB : Si tu devais vendre la ville, quel serait le slogan ?

Lausanne n’est pas Genève, venez-vous y éclater !

LBB : L’emblème de Porrentruy est un cochon, Berne a son ours, Genève son aigle, quel animal sur le drapeau de Lausanne ?

Une limace en été, un escargot l’hiver. Faut bien qu’elle se protège.

LBB : Qu’est-ce que tu adores le plus à Lausanne ?

La rue pavée qui monte et qui descend, et la grande place où il y a un super marché et une grande brocante. (Vous aurez sûrement reconnu ces endroits…)

LBB : Qu’est-ce que tu détestes le plus à Lausanne ?

Les Lausannois ! (pensive) En fait, les Genevois qui vont faire la fête à Lausanne et qui n’osent pas l’avouer.

.

Photo Place de l’Europe – Lausanne © 2012, Gustave Deghilage

Photo Hotel Cornavin – Genève © 2012, Craig Stanfill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.