Deux cafés et l’addition.

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0
Nouvelle interview expresse d'un Lausannois de coeur, d'origine, ou de passage, au détour d'un petit café. Episode V Saison I

Aujourd’hui, l’heureux sélectionné s’appelle John, il a 39 ans, à Lausanne depuis 1998.

LBB : Quelle chanson Lausanne pourrait vous inspirer quand vous chantez sous la douche ?

John : “San-Francisco” de Maxime Le Forestier, la maison adossé à la colline.

LBB : On dit de Paris qu’elle est la ville lumière, de Rome, la ville éternelle, N. Y., la ville qui ne dort jamais, que pourrait-on dire de Lausanne ?

John : Lausanne, la ville de l’eau, pour ses rivières souterraines.

LBB : Si Lausanne était envahie par les Extra-terrestres, ils iraient où pour s’éclater le soir?

John : Au Petit Prince.

LBB : Si vous deviez vendre la ville, quel serait le slogan ?

John : Lausanne, la boulette à moins de 50 balles.

LBB : L’emblème de Porrentruy est un cochon, Berne a son ours, Genève son aigle, quel animal sur le drapeau de Lausanne ?

John : Un chameau, pour les bosses qui m’évoquent les pentes de la ville.

LBB : Qu’est-ce que vous adorez le plus à Lausanne ?

John : Le printemps, à cause des jupes et des filles en talons.

LBB : Qu’est-ce que vous détestez le plus à Lausanne ?

John : Les impôts.

Crédit photo

serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.