Dans les coulisses du Caprices Festival 2010

Posté dans : Culture | 0
Le LBB a participé comme média à la 7ème édition du festival valaisan. Texte, photos et vidéo pour résumer deux jours fous !

Et voilà, on l’a fait. Deux jours entiers passés au Caprices Festival avec la carte presse. Nous sommes sur les genoux, et pourtant pas question de flancher au moment de prendre la plume pour conclure ce week-end. L’ambiance de travail en salle de presse, la rencontre avec les autres médias, l’appréhension au moment d’interviewer les artistes, le stress au moment de boucler les articles, le plaisir d’écouter les concerts, on a vécu toutes ces sensations condensées en quelques heures.

La rédaction nous a demandé avant de partir s’il était pertinent d’aller se promener sur les cimes valaisannes, pour un média qui a l’ambition de proposer une actualité lausannoise. Pourtant, Lausanne était partout ici à Crans-Montana. Le nombre de voitures immatriculées “VD”, l’accent vaudois traînant dans les couloirs du staff, les médias présents sur place, tout cela donnait l’impression d’être au bord du Léman. Il est vrai que les fondateurs du festival, s’ils sont originaires de Crans, habitent tous en région lausannoise. Et les bureaux du festival sont situés en plein centre-ville, plus précisément au chemin de Boston (Chauderon), ceci par facilité pour rencontrer les partenaires.

L’évènement lausanno-valaisan en est à sa 7ème édition et a déjà tout d’un grand. Affiche alléchante, entrées sold-out pour les 4 jours, 25 000 festivaliers environ,  tout fonctionne pour les organisateurs, merci pour eux. Pourtant, certains médias semblent bouder l’évènement. “Certains reprochent au festival son caractère grand public. Ils préfèrent des évènements pointus, spécialisés” explique Joëlle Jungo, assistante presse. Certes, la présence d’Amy Macdonald et de Clara Morgane (sic) laissent cette impression, mais ce serait oublier que ces dames côtoyaient de jeunes groupes suisses isssus du Talent Tour.

Quoi qu’il en soit, le LBB était bien là. Pour conclure ce week-end d’interviews et de concerts, voici une série de photos d’ambiance, conclue par une vidéo de Birdy Nam Nam. Les français ont mis le feu au Réservoir pendant 1h30. Revivez la dernière chanson de leur performance, leur tube Abbesses.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.
 


 

Birdy Nam Nam @ Caprices Festival 2010 from lausannebondyblog on Vimeo.

Articles similaires

Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.