L’entrevue décalée : Léonore Porchet

Y a-t-il encore besoin de la présenter ? Sémillante Verte, députée remarquée au Grand Conseil vaudois, Léonore Porchet s’engage afin de faire bouger les lignes de notre société. Féministe, fervente défenseuse de la culture et de l’égalité des droits humains, la jeune femme apparaît à intervalles réguliers dans les médias. Prenant le contre-pied des interviews traditionnelles, nous vous proposons de découvrir Léonore Porchet sous un autre angle ; celui du portrait lausannois décalé. LBB : Je te dis « Lausanne » et tu penses … Lire la suite

BadTripAdvisor : choisir son resto quand on débarque à Lausanne

Posté dans : Lausanno-lausannois 0

Justement, Lausanne est une ville comme les autres. Sauf que celle-ci, j’y vis, donc je peux prétendre la connaître. Je peux affirmer d’un air dédaigneux que le carnaval de Lausanne, c’est beauf ou que tel bar était mieux avant et que les nouveaux gérants n’ont rien compris à l’esprit du lieu. Je peux aussi rêver que l’herbe est plus verte ailleurs. Les Bâlois sont tellement chill, à se prélasser sur les bords du Rhin. Les Lyonnais ont tout compris avec … Lire la suite

« VIANDE = SOUFFRANCE »

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société 3

Comme pour le premier opus (disponible ici), c’est à nouveau sur un banc du Bois Mermet, près du dépôt tl de la Borde, que j’ai repéré le deuxième message que je me propose d’analyser. « VIANDE = SOUFFRANCE » Cette fois-ci, les motivations de l’auteur sont claires, aucun doute à avoir sur la mouvance défendue : l’antispécisme. Des inscriptions ou autocollants de la même veine prolifèrent de plus en plus en Occident. Le message est clair, limpide : en mangeant … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « L’Enfant du placard »

Résumé D’un côté il y a Claire, en 2010, mère de deux jumelles adolescentes, divorcée et célibataire. A la mort de sa mère, elle va découvrir une lettre que celle-ci lui a adressée. A l’intérieur deux inconnus sont mentionnés: Enzo et Tatiana. Qui sont-ils ? Pourquoi sa mère ne lui en a jamais parlé auparavant ? Obnubilée par ces questions, Claire va partir à leur recherche et ce qu’elle va découvrir va chambouler toute sa vie. De l’autre côté, il … Lire la suite

« MÊME SI JE MOUILLE, NON, C’EST NON »

C’est à l’occasion d’une promenade à travers le charmant petit bois de la Borde, tout près du dépôt des bus tl, que j’ai repéré une étrange inscription sur un banc public, il y a quelques mois déjà. Intrigué et amusé par cette petite phrase, je suis allé la prendre en photo l’autre jour afin d’immortaliser cette citation pour la postérité. Il était temps, elle commence à s’effacer et ne survivra vraisemblablement pas à toutes les pluies automnales et hivernales. Quelles … Lire la suite

Un plongeon aux tréfonds de la pensée : « Narcisse évanoui »

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois 0

Les peintres, sculpteurs, cinéastes, chorégraphes, compositeurs, écrivains et autres artistes, ont toujours suscité une grande fascination auprès du grand public. Ils détiennent en effet entre leurs mains une aptitude, une « facilité » dont ils peuvent difficilement en expliquer l’origine et pour laquelle ils éprouvent une reconnaissance sincère, tant ils craignent eux-mêmes s’en voir un jour subitement dépossédé ; le syndrome de la page blanche, ou la crainte vertigineuse de constater qu’il ne nous a peut-être été fait grâce de la créativité … Lire la suite

Born to speak vaudois !

Posté dans : Lausanno-lausannois 0

Adieu à toi cher lecteur ! Je suis Suisse. Je suis née et j’ai grandi en Suisse, de parents ayant eux-mêmes vécus toute leur vie en Suisse. À force de fréquenter une uni composée à 80% de français, j’ai fini par diminuer les intonations chantantes, les « ou bien » en fin de phrase, les « sans autres » et les « seulement » à tout va. Je veux bien l’admettre : je ne suis pas peu fière d’avoir réussi à masquer mon accent, surtout que pour une fille … Lire la suite

Retour sur l’affaire du rond doré

En septembre 2017, il reste quelques vestiges de la campagne de collage qui a fait rage dans les rues lausannoises au printemps 2016. En voici trois exemples récents : Cela vous dit quelque chose ? Un souvenir lointain de questionnement ouvert ? A l’époque, j’avais cru à une campagne de teasing marketing dont le but aurait été de créer le buzz après avoir suscité moultes interrogations. Mais la réponse n’est jamais venue : pas de gros coup de pub à la clé. Pendant … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « Le Dernier Échangeur »

En choisissant ce livre entre les rayonnages d’une bibliothèque, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. La couverture n’était pas la plus attrayante qui soit, mais il s’agissait d’un roman policier dont l’action se passait ici : forcément une petite lueur de curiosité n’a pas tardé à s’allumer au fond de mon regard. Résumé Sans plus une once de motivation, Michel Rod laisse sa vie s’écouler entre son travail de journaliste et ses soirées bien arrosées. L’horrible meurtre d’un … Lire la suite

Journées des alternatives urbaines, décryptage

Pour leur troisième édition, les Journées des alternatives urbaines, ou JAU, ont choisi d’investir la friche industrielle de Malley. Organisées par l’association Urbiculteuse, ces journées visent à réunir plusieurs organismes et acteurs concernés par la ville dans un espace en développement. « Leur mise en place et leurs retombées est un processus de longue haleine », me confie Saskia Zürcher, l’une des deux coordinatrices du projet. En effet, l’un des buts de ces journées est de connecter les habitants/occupants du territoire … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : «Itération urbaine»

. Raconter Lausanne autrement. D’ordinaire, cet « autrement » suppose d’alerter sur les trucs bobos, d’informer des astuces edgy sympas, de trahir les tricks municipaux, d’annoncer les nouvelles trends, de susurrer les plus chères, de marketer sincèrement les plus authentiques. Bien sûr, l’accent sur le feel good fait toujours meilleure impression, apaise les plus névrosés, motive les plus débonnaires. Mais cet « autrement » ne comprend-il pas tout autant de pouvoir raconter ces aspects lausannois qui agacent, enferment et lassent … Lire la suite

Surfing dinner plus fort que Tinder ? (partie 2)

Me voilà donc un mardi soir, un verre de vin blanc à la main, en train de scroller sur mon écran. Repas tout cru : bof on a vu plus hot, lasagnes pourquoi pas : la classe à l’italienne ça ne se refuse pas, repas camerounais… Repas  « green power » : je me marre on se croirait dans le dernier blockbuster de Marvel ! Ben tiens, l’hôte est mignon et à quelques détails près, on pourrait voir Ryan Reynolds. Serait-ce un trait d’humour destiné aux fans … Lire la suite

OCUB 101 : Bières, course à pied et animaux nocturnes ? Mais pas que…

Posté dans : Lausanno-lausannois, OCUB 0

VENDREDI 25 AOÛT – 21e Nuit des chauves-souris Que diriez-vous d’une petite balade nocturne pour apprendre tout ce qu’il faut savoir sur les chauves-souris, ces mammifères qui nous intrigues depuis la nuit des temps ? Ce vendredi de 19h00 à 23h00 à la Plaine de Mauvernay (située tout près du Chalet-à-Gobet) l’association CCO-Vaud (Centre de Coordination Ouest pour l’étude et la protection des chauves-souris du Canton de Vaud) en collaboration avec la Ville de Lausanne et le futur Parc périurbain du Jorat, … Lire la suite

Entre Uber et Airbnb : on partage tout ? (partie 1)

Pas question de rester dormir sur le canapé d’un inconnu qu’on aurait rencontré en soirée ou de se faire raccompagner en voiture avant le deuxième rencard (Nan mais t’es folle ? J’veux pas me faire violer moooâ !), mais on monte allègrement et en toute confiance dans la voiture du premier Uber qui passe par là sans se poser plus de questions que ça. Parce que, ben oui, c’est safe ! Et puis y’a un système d’étoiles, si le mec est un taré, … Lire la suite

Deux cafés, l’addition : « Certains jours, c’est difficile d’être un humain » – Rencontre avec l’artiste Nicolas Grillet

Pour cette édition, c’est Nicolas Grillet, artiste aux multi-talents, tellement multi que ça fiche des complexes, qui s’y colle. Nicolas est un artiste au goût geeko-fantasio-urbain. Il touche autant à l’illustration qu’à la sculpture, la photo, les décors ou encore la musique. Son univers bise souvent le fantastique, chérit à plein-temps l’obscur et le mystique, oscille entre ténèbres urbains, apocalypse avenante, entités gothiques et visions étranges. Malin et bien peigné, ce garçon tout juste trentenaire, timide et perçant n’a pas … Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 27