Journées des alternatives urbaines, décryptage

Pour leur troisième édition, les Journées des alternatives urbaines, ou JAU, ont choisi d’investir la friche industrielle de Malley. Organisées par l’association Urbiculteuse, ces journées visent à réunir plusieurs organismes et acteurs concernés par la ville dans un espace en développement. « Leur mise en place et leurs retombées est un processus de longue haleine », me confie Saskia Zürcher, l’une des deux coordinatrices du projet. En effet, l’un des buts de ces journées est de connecter les habitants/occupants du territoire … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : «Itération urbaine»

. Raconter Lausanne autrement. D’ordinaire, cet « autrement » suppose d’alerter sur les trucs bobos, d’informer des astuces edgy sympas, de trahir les tricks municipaux, d’annoncer les nouvelles trends, de susurrer les plus chères, de marketer sincèrement les plus authentiques. Bien sûr, l’accent sur le feel good fait toujours meilleure impression, apaise les plus névrosés, motive les plus débonnaires. Mais cet « autrement » ne comprend-il pas tout autant de pouvoir raconter ces aspects lausannois qui agacent, enferment et lassent … Lire la suite

Surfing dinner plus fort que Tinder ? (partie 2)

Me voilà donc un mardi soir, un verre de vin blanc à la main, en train de scroller sur mon écran. Repas tout cru : bof on a vu plus hot, lasagnes pourquoi pas : la classe à l’italienne ça ne se refuse pas, repas camerounais… Repas  « green power » : je me marre on se croirait dans le dernier blockbuster de Marvel ! Ben tiens, l’hôte est mignon et à quelques détails près, on pourrait voir Ryan Reynolds. Serait-ce un trait d’humour destiné aux fans … Lire la suite

OCUB 101 : Bières, course à pied et animaux nocturnes ? Mais pas que…

Posté dans : Lausanno-lausannois, OCUB | 0

VENDREDI 25 AOÛT – 21e Nuit des chauves-souris Que diriez-vous d’une petite balade nocturne pour apprendre tout ce qu’il faut savoir sur les chauves-souris, ces mammifères qui nous intrigues depuis la nuit des temps ? Ce vendredi de 19h00 à 23h00 à la Plaine de Mauvernay (située tout près du Chalet-à-Gobet) l’association CCO-Vaud (Centre de Coordination Ouest pour l’étude et la protection des chauves-souris du Canton de Vaud) en collaboration avec la Ville de Lausanne et le futur Parc périurbain du Jorat, … Lire la suite

Entre Uber et Airbnb : on partage tout ? (partie 1)

Pas question de rester dormir sur le canapé d’un inconnu qu’on aurait rencontré en soirée ou de se faire raccompagner en voiture avant le deuxième rencard (Nan mais t’es folle ? J’veux pas me faire violer moooâ !), mais on monte allègrement et en toute confiance dans la voiture du premier Uber qui passe par là sans se poser plus de questions que ça. Parce que, ben oui, c’est safe ! Et puis y’a un système d’étoiles, si le mec est un taré, … Lire la suite

Deux cafés, l’addition : « Certains jours, c’est difficile d’être un humain » – Rencontre avec l’artiste Nicolas Grillet

Pour cette édition, c’est Nicolas Grillet, artiste aux multi-talents, tellement multi que ça fiche des complexes, qui s’y colle. Nicolas est un artiste au goût geeko-fantasio-urbain. Il touche autant à l’illustration qu’à la sculpture, la photo, les décors ou encore la musique. Son univers bise souvent le fantastique, chérit à plein-temps l’obscur et le mystique, oscille entre ténèbres urbains, apocalypse avenante, entités gothiques et visions étranges. Malin et bien peigné, ce garçon tout juste trentenaire, timide et perçant n’a pas … Lire la suite

A la découverte des portes de la ville

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 0

Dimanche, 18h30, Ouchy. Les participants se réunissent autour de Ariane Devanthéry, historienne de la culture indépendante et Sophie Wolf, enseignante, nos deux guides pour cette visite thématique « Portes et passages » organisée par l’Association Culturelle pour le Voyage en Suisse. Pourquoi deux guides ? Car il y a, en quelque sorte, deux visites en une. La première, historique, menée par Ariane Devanthéry et le seconde, littéraire, conduite par la voix de Sophie Wolf. Ainsi tout en observant des « portes » physiques, … Lire la suite

Lausanne : ville littéraire

Une balade teintée d’humour En mars dernier, un nouveau recueil de balade était édité, son nom ? « Lausanne, promenades littéraires ». Ce guide était une véritable aubaine pour moi, car il concentre deux choses que j’aime particulièrement faire : lire et me promener. Je n’ai donc pas tardé à me le procurer. J’ai finalement tenté l’expérience, non pas de sortir avec mon exemplaire sous le bras (pas encore, mais cela ne saurait tarder) mais de suivre une visite guidée … Lire la suite

Des friches et des hommes

Espace Nord 9, vendredi 18 mai, 13h00. La salle principale est remplie de chaises et de bancs, au fond un bar est installé et de l’autre côté de la paroi, au calme, se trouve un espace de lecture où le fonds du Forum des Espaces Possibles (documents, livres et fanzines) est disponible en libre consultation. Organisé par le collectif Où êtes-vous tous ?, le Forum, ouvert à tous et gratuit, se veut être un moment de discussion et d’ouverture qui aborde … Lire la suite

« Welcome to Lausanne » : entre fausse herbe et vrai buzz

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société | 0

Le premier joint roulé un soir d’été, c’est un motif de transgression. Une envie de s’encanailler, de s’affranchir des bons conseils de papa-maman. De fait, la première expérience est rarement très glorieuse et on finira probablement malade une heure plus tard, à vomir tripes et boyaux… Mais tant pis, on s’en fiche, même malade pendant deux jours ça valait le coup ! Fort de cette première leçon, la prochaine fois on se le jure : on ne prendra qu’une taffe … Lire la suite

Cactus, ananas et flamants roses

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société | 0

La rue Marterey à Lausanne est un excellent exemple de ruelle lausannoise pavée, au charme de l’ancien, sans tomber dans le cliché guindé : un écrin privilégié pour tout concept store débutant. Et ça ne rate jamais, à chaque fois que je passe à côté d’une de ces vitrines, mélange savamment dosé de plantes grimpantes ambiance « jungle urbaine », de meubles design au charme épuré et de toutes sortes d’objets déco/cadeaux plus ou moins incongrus, je ne peux pas empêcher mon petit … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : Ça va

  08h30, arrivé au boulot j’entends : “Hey ! Ça va ?” 10h15, à la Coop pour chercher un accompagnement à mon café : “Je vous mets un sac ou ça va comme ça ?” 12h01, je vois un piéton qui manque de se faire écraser. Un automobiliste crie par la fenêtre ouverte : “Mais ça va ! Connard !” 12h49, on agende une soirée : “Le 13 pour toi, ça va ?” 14h14, une lectrice à la bibliothèque : … Lire la suite

Festival de la Cité : un retour aux sources au goût de rhum-coca

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 0

Aah l’été ! Après les journées interminables passées à la bibliothèque et dans les cafés à réviser, après avoir inscrit mon nom, prénom et numéro de matricule sur un nombre incalculable de feuilles d’examens, voici enfin venu le temps de glandouiller très sérieusement jusqu’à la mi-septembre… Deux mois et demi entiers durant lesquels toute la population étudiante lausannoise se consacre entièrement à la reconstruction d’une vie sociale digne de ce nom (celle-là même qui fut si durement mise à mal durant … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : L’AMMRD

En matière de patrimoine, Lausanne a de quoi suer fierté et hurler impertinence : le Holy Cow, c’est nous et pas les Zurichois ! Henri Dès, c’est nous aussi et pas les Genevois ! Georges Simenon, c’est chez nous qu’il a eu la dignité de venir mourir en silence et pas chez les Fribourgeois ! Lausanne ne manque pas de quoi entretenir son orgueil patrimonial, nécrologique et culturel. Lausanne, c’est un peu un petit Portlandia version Vaud. Pourtant, la ville pourrait facilement jalouser le … Lire la suite

Le Café des Patronnes : « Ici les gens sentent qu’il y a une âme et c’est important pour nous, car on y a mis notre bide, notre cœur, tout ! »

Le 6 juin dernier, rue du Valentin 43, ouvre une sorte de caverne d’Ali Baba. Nul besoin, cependant, de réciter la formule pour entrer au Café des Patronnes, boutique de dépôt-vente où l’on peut, comme le nom l’indique, boire un verre. Une lumière douce règne à l’intérieur du local où les vêtements se tiennent à gauche à droite, négligemment suspendus à un paravent en osier ou près du comptoir. Tandis que je m’installe dans un large fauteuil bleu, Melodia me … Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 26