Bières lausannoises, étanchez nos gosiers !

Posté dans : Lausanno-lausannois | 2
Le printemps est définitivement là et l'été s'annonce déjà. La soif grandit et quelle meilleure manière de l'étancher que notre bien aimée bière. Le Lausanne Bondy Blog a goûté pour vous plusieurs bières locales et en a sélectionné trois : rafraîchissantes, printanières et bien de chez nous !

Vous êtes à la terrasse d’un café, le soleil tape et votre gorge réclame hydratation et fraîcheur. Heineken, Hoegaarden ou Desperados sont sûrement les premiers mots qui habitent vos pensées. Pourtant, c’est à mille lieux d’ici que ces dernières sont brassées, dans d’énormes cuves industrielles. Là-bas, tout est mécanique et impersonnel. Rien de bien traditionnel, ni de bien original, n’est-ce pas ? Et puis, vous les avez sûrement déjà goûtées et vous rappelez de leur nom plus par automatisme que par amour du goût. Je vous propose donc aujourd’hui une sélection de trois bières lausannoises artisanales et originales, qui, j’en suis sûr, étendront vos choix futurs et raviront votre palais. A vos chopes, mesdames et messieurs !

On commence par celle qui porte le mieux son nom : La Lausannoise. Créée début 2012 par les deux compères de la Mise en bière, cette bière blonde augmente le taux de fierté locale dans les veines. Très légère, elle se boit sans soif. Ses fines bulles chatouillent doucement le bout de la langue, alors que l’arrière goût amer s’accroche au fond de la gorge et définit son caractère. Ce contraste donne un goût unique à la Lausannoise, qui se démarque des bières classiques par sa non-filtration, restituant tout le goût et la pureté d’une blonde digne de ce nom. Parfaite pour les barbecues, « entre amis ou pas » !

La Lausannoise, disponible en 33cl, 4.6 %
lausannoise.ch

On continue avec la Crockus, une ambrée légère et définitivement printanière. Brassée à Epalinges par la brasserie du Docteur Gab’s, son goût profond et marqué s’allie étonnamment avec une finesse rafraîchissante qui tend plus vers une blonde. Un mélange parfait et surprenant entre force de caractère et vitalité des beaux jours, qui reste en bouche longtemps après la dégustation. Fêtant cette année leurs onze ans d’existence, les passionnés à l’origine du Docteur Gab’s proposent également un choix de huit autres bières artisanales et délicieuses, dont le goût si authentique provient de la double fermentation, en cuve puis en bouteille.

Crockus du Docteur Gab’s, disponible en 33cl, 6%
docteurgabs.ch

Enfin, on finit avec la plus corsée de toute : la blanche des Fleurs du Malt. Brassée avec du rock n’ roll à la brasserie du Maupas, en plein coeur de la ville, cette blanche n’est pas là pas pour rigoler ! Epaisse à souhait, son aspect fruité et sucré est ce qu’on remarque d’emblée, surtout par son goût prononcé et exquis de pomme. Avec bien plus de caractère que n’importe quelle blanche industrielle, cette Fleur du Malt tient au corps et peut même faire office de repas complet ! Surtout connues pour leur noirceur, les bières des Fleurs du Malt se déclinent aussi en Humeur noir, Pale ale et Ambrée, qui doivent aussi leur caractère à une double fermentation sans concessions.

Bière blanche des Fleurs du malt, disponible en 75cl, 5.3%
binches.wordpress.com

Bon, j’avoue que cette dégustation fait un peu promo sur les bords, mais quand on est amoureux du houblon et de sa ville, c’est difficile de faire autrement. Et puis, après tout, ces bières valent tellement plus le détour que les blondes et blanches pressions du tout venant qu’il aurait été dommage de ne pas vous les faire découvrir. Facilement trouvable dans les meilleurs bars de la ville, La Lausannoise, la Crockus et la blanche des Fleurs du Malt sont aussi disponibles au détail à la Mise en bière (lamiseenbiere.ch). Alors en santé, hein !

Et pour ceux qui veulent, comme moi, déguster et découvrir ces saveurs locales et maltées, la manifestation Lausanne Ville du Goût 2012 organise une balade gourmande nommée Cultures artisanales autour de la levure, qui se déroulera le 21 et le 23 juin 2012. Plus d’informations à venir sur le site de ville de Lausanne.

2 Responses

  1. affacturage
    | Répondre

    Salut! juste en lisant cette article me donne une très forte envie de me rafraîchir la gorge 😉

    • Florian Poupelin
      Florian Poupelin
      | Répondre

      T’imagines pas combien de fois ça m’est arrivé pendant la rédaction ! Bon rafraîchissement, alors 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.