Balade fleurie dans les rues de Lausanne

Posté dans : Au quartier, Culture 0
Intriguée par l’invasion des plantes en ville et profitant de la venue d’une amie québécoise, j’ai décidé de chausser mes baskets et de parcourir, avec elle, une partie de la promenade de Lausanne Jardins.

Plan en main (à imprimer ou à enregistrer sur son smartphone car les indications des installations sont inexistantes), nous avons commencé notre balade. Première étape : le coin de Montbenon où plusieurs installations ont été mises en place. Arrivées sur place, c’est le mot conceptuel qui nous vient en premier à l’esprit… En effet, on y voit des cages avec des plantes, à soulever à deux comme métaphore de la solidarité, des pives à lancer dans un carré de verdure, représentant un champ qui se remplit de graines ou encore une grande étendue de pelouse et de fleurs où l’on nous demande d’imaginer l’action de milliers de vers-de-terre sous nos pieds en train de manger nos déchets végétaux. Pas très clair et surtout assez abstrait…

Pas découragées pour autant et plutôt prise d’un fou-rire, nous continuons notre chemin en direction du pont Chauderon. Et là, juste un peu en dessous, tout autour du terrain de pétanque « la boule d’or » (dont j’ignorais l’existence absolue jusqu’à ce jour !), des tuyaux de plusieurs verts différents ont été installés, indiquant chacun une plante. Anis, absinthe, asperge, menthe, elles sont toutes disposées de manière à ce qu’on puisse les sentir et les observer.

Revigorées par toutes ces odeurs, nous continuons notre chemin en direction de la place Chauderon. Ici deux installations ont été mises en place. La première consiste en des fleurs qui poussent à travers les pavés et qui donnent un air un peu plus bucolique que d’habitude à cette place. La deuxième se trouve juste à coté de la bibliothèque. Des immenses racines en bois ont été ajoutées à un pilier, donnant l’impression d’un arbre. C’est beau et ça égaie l’austérité des bâtiments…

Nous nous dirigeons vers la rue de la Tour, direction Disc-à-Brac. Entouré d’un pneumatique végétal, le magasin de disques est complétement caché sous les herbes ! C’est impressionnant et original.

Nous voilà finalement emballées par cette balade, qui s’apparente presque à une chasse au trésor des plus belles installations…

Point bleu - Rue Neuve
Cave à champignons

En nous dirigeant vers la Riponne, nous nous arrêtons au magasin Freitag qui, pour la durée de Lausanne Jardins, fait pousser des champignons dans sa cave (rappelez-vous, j’en ai même parlé dans L’OCUB du 11 juin !). Eh bien, si je peux vous donner un conseil, c’est d’aller voir par vous-même cet étrange et incroyable endroit ! Dans cette cave feutrée à la lumière tamisée, des sacs sont suspendus à des fils d’où sortent des gros champignons aux formes étonnantes…

C’est vraiment bien fait et ça va évoluer tout au long des mois que dure l’événement (jusqu’au 11 octobre). On peut donc revenir plusieurs fois et voir comment les champignons poussent de jour en jour.

Nous terminons notre balade à Saint-François, au parc de la grenouille, très bien fleuri pour l’occasion et parsemés de boules blanches de fleurs.

Le circuit officiel ne se termine pas ici mais la chaleur harassante et la perspective d’un verre sur une terrasse a raison de nous.

Finalement, après un début conceptuel, la promenade nous a permis de découvrir des plantes et des installations végétales originales. Avec mention spéciale pour la cave à champignon qui est vraiment le spot à ne pas manquer !

Pour que vous ayez envie de vous lancer à la conquête des plantes, j’ai pris quelques photos. Les numéros sous les photos correspondent aux numéros sur le plan ci-dessous.

Plan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour toutes les informations, c’est par ici!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.