Liberté et Patrie

Posté dans : Politique, Société | 0

La semaine dernière, j’ai accompagné un ami, un peu par hasard, un peu pour échapper à ma journée de travail, à la session d’automne de naturalisation qui avait lieu à Lausanne. JC, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est de ceux que l’on appelle des segundos. Cette deuxième génération née en Suisse, souvent plus suisse que les Suisses mais qui tous les 5 ans doit malgré tout renouveler son permis C puisque le droit du sol n’existe pas dans notre … Lire la suite

Enfermé dehors

Posté dans : Au quartier | 0

La semaine dernière, j’étais invité à faire vivre cette tradition séculaire qu’est l’apéro Vaudois, rencontre amicale arrosée de quelques litres de Chasselas, le cépage-pilier de la culture viticole. L’heureux initiateur de cette agape venant de déménager, je me suis appuyé sur la connaissance de la ville de mon GPS pour me rendre à ce rendez-vous. Le chemin des Grandes Roches est une petite rue en haut de Beaulieu qui jouxte le stade Olympique de la Pontaise. Je découvris que ce … Lire la suite

Latrine Lover

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

La semaine dernière, alors que je me trouvais à la Cité, je fus prit d’un irrépressible  besoin d’assouvir une fonction biologique vitale, au risque de revivre les sensations connues principalement par les enfants en bas âge et les vieux incontinents. A ma grande joie, et celle de ma vessie, il y a non loin de la Place de la cathédrale une vespasienne. Alors en principe, je ne suis pas un habitué de ces espaces qui sont des zones de non-droit … Lire la suite

Au Nord, c’était les Corons

Posté dans : Lausanno-lausannois | 1

C’est en sortant d’une grande librairie Lausannoise que j’ai découvert avec surprise que « La Mine » avait disparu, cédant la place à un énième bar lounge. Ce changement peut sembler anodin de prime abord mais il reflète une triste réalité Lausannoise qui consiste à voir disparaître ses débits de boissons à forte identité au profit de cette misérable mode du bar lounge accompagné de sa musique d’ascenseur. En même temps il faut relativiser, ce n’est pas non plus aussi … Lire la suite

Le dernier repas

Posté dans : Culture | 0

Lausanne dispose d’un contingent respectable de restaurant mais cette semaine, j’ai testé pour vous l’un de ceux parmi les moins connus de la ville, à savoir : La Source des Saveurs. Des saveurs, il en était question mercredi dernier, et la Source parce que l’établissement est situé dans la clinique du même nom, sise en haut de l’avenue de Beaulieu. Comme toute bonne table d’hôte, celle-ci se trouve dans la même cuisine qui rassasie les patients hospitalisés quelques étages au-dessus. En … Lire la suite

L’épopée du buveur d’eau

Posté dans : Société | 0

Comme tout le monde, j’entretiens mon alcoolisme mondain avec plus ou moins de réussite. Trop vieux pour avoir connu les botellóns, je ne suis pas pour autant passé à côté de l’apprentissage périlleux de la gestion de ce liant social qu’est l’alcool et même si avec le temps je sens poindre le déclin, il m’est encore possible de me mettre chiffon si une bonne occasion se présente. J’ai souvent pensé que la majorité des gens était comme moi, et puis … Lire la suite

Pour Sévelin, c’est combien ?

Posté dans : Au quartier | 0

Lôzane Bouge, comme disait la jeunesse en colère des années 1980. Alors que le centre-ville se bat depuis des années en déplaçant les dealers nocturnes de quartier en quartier, il est une autre partie de la capitale, plus bas, qui chaque soir se transforme, comme sous le charme d’un drôle de sort, je veux parler de Sévelin. Pour y avoir travaillé de longues années, j’ai pu vivre de l’intérieur la longue mutation, identique à celle qu’a subi le Flon, une … Lire la suite

Anne ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

Posté dans : Lausanno-lausannois | 1

Au début du XXème siècle, alors que la récession mondiale faisait rage et qu’un peintre médiocre prenait le pouvoir en Allemagne, Lausanne se déchirait autour de la construction du premier « gratte-ciel » de Suisse sur la place Bel-Air.

Purple Rain

Posté dans : Rien à voir | 2

Le samedi matin à Lausanne, hormis le marché et les embouteillages, un autre fléau parcourt les rues de la ville : le vieux. Pas le vieux beau aux tempes grisonnantes qui court après sa jeunesse passée non, je parle du vrai vieux. Celui qui marche lentement parce que ses jambes sont rongées par l’arthrite. Le vieux qui sent bizarre et qui a les cheveux mauves.

Deux cafés et l’addition.

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

Aujourd’hui, l’heureux sélectionné s’appelle Cédric, il a 39 ans et vit à Lausanne depuis 2000.  LBB : Quelle chanson Lausanne pourrait vous inspirer quand vous chantez sous la douche ? Cédric : “Cocaïne” par Eric Clapton. LBB : On dit de Paris qu’elle est la ville lumière, de Rome, la ville éternelle, N. Y., la ville qui ne dort jamais, que pourrait-on dire de Lausanne ? Cédric : Lausanne, la petite ville tranquille. LBB : Si Lausanne était envahie par les Extra-terrestres, ils iraient où pour s’éclater … Lire la suite

Quand la musique est bonne

Posté dans : Personnages | 3

Vendredi soir 22h00. Je retrouve Olivier dans son « bureau », une pièce à l’étage aménagée avec ce qu’il faut pour passer un bon moment : des canapés, une table de poker, une baignoire, des verres, de l’alcool, le tout avec en fond sonore la musique du rez-de-chaussée qui traverse le plancher.

1 2