La presse régionale, chronique d’une mort assurée

Posté dans : Société 2

On les reçoit quelques fois par hasard. On les découvre là, dans sa boîte à lettres. Une énième édition qui nous passe sous le nez et qu’on ne lira pas : direction poubelle. Cependant, avec un peu de chance, il arrive parfois de se laisser surprendre à zyeuter les quelques lignes d’un article. Non pas celui qui traite des dernières grandes réflexions sur la crise ou l’état des relations entre deux pays lointains, mais bien sûr le dernier spectacle des enfants du club de gym ou le loto organisé l’autre après-midi par les anciens du village. Mesdames et messieurs, j’ai nommé la presse microlocale, voix de la région, reflet de sa population.