Le monde impitoyable des castings de Pères Noël de supermarché

Posté dans : Société | 0

Chaque année, à la mi-novembre, c’est le même combat pour devenir, le temps du mois de décembre, le mec le plus célèbre de la planète (merci Coca-Cola). Comme toute star, le job a ses inconvénients…….. enfin je dirai, expérience faite que le job a plus d’inconvénients que d’avantages. Pourtant, cela ne semble pas arrêter les candidats. J’ai donc décidé de comprendre les motivations de ces jeunes hommes et jeunes femmes ( oui oui, en 2008, le Père Noël se travestit. Il faut vivre avec son temps vous me direz.) J’ai donc fait appel à deux agences de la région lémanique, spécialisée entre autre dans le recrutement d’animateur de Fêtes. Comprenez des Pères Noël de grande surface. Le boulot n’est pas franchement compliqué: un supermarché, des biscômes, une chaise, un cd de chants de Noël, un costume et l’affaire est jouée. Et bien non! Bienvenu dans le monde impitoyable des castings de Pères Noël de supermarché.

Petite chronique cantonale

Posté dans : Personnages | 15

Fière de ses 1 million et demi de francophones, la Suisse romande n’est de loin pas un territoire homogène. Un touriste et même un Suisse l’apprendra vite à ses dépens. Pour éviter toutes mauvaises surprises, lisez la suite.

“Il faut montrer patte blanche. Vous êtes la première de la journée”

Posté dans : Politique | 3

Ah, le Service de la population de Lausanne (SPOP). Redouté par certains, critiqué par d’autres, le lieu est LE passage obligé pour les requérants. J’habite à côté mais voilà, jusqu’à ce mercredi 10 octobre, j’étais totalement ignorant du quotidien de ce service qui pourtant ne désemplit pas. Ma première visite au SPOP sera la première d’une longue série. Je viens soutenir Hassan* du Sénégal, qui vient effectuer son ultime interrogatoire. Le but ? Déterminer s’il n’a pas menti sur sa situation lors des interrogatoires précédents et savoir s’il est « renvoyable ou pas », selon un membre du personnel. A l’entrée du service, un membre de la sécurité me demande mes papiers. Surpris, je m’exécute et me risque à une petite blague douteuse : « C’est la gestapo ici !! » Un sourire en coin, le vigile me répond : « Il faut montrer patte blanche. Vous êtes la première de la journée. »

Paroles de requérant d’asile

Posté dans : Politique | 8

Tout débute au mois de septembre et mes premières rencontres avec Moussa*, jeune requérant Afghan de 28 ans, Hassan*, 30 ans, du Sénégal et Diope*, 43 ans, d’Erythrée. 12 semaines pendant lesquelles nous nous sommes vus, pendant lesquelles j’ai pu partager leur quotidien, tenter au mieux l’immersion dans leur réalité. Deux mois qui m’ont permis de voir évoluer la situation, de dormir dans les centres et de recueillir les témoignages. Diope n’est malheureusement plus là pour en parler. Un mois après sa dernière audition au Service de la Population, il vient d’être renvoyé. Je l’ai accompagné pour son dernier voyage…… à l’aéroport de Genève Cointrin sous escorte policière. Hassan n’a plus donné signe de vie. Il est sur le départ. Moussa, lui, est toujours là. Il s’accroche tant bien que mal. Difficile quand tout est fait pour vous faire partir. Originaire de Kaboul, il a vécu plusieurs drames dans sa vie, dont le dernier se joue ici, en Suisse. Témoignage.

Arrêtez de fumer ou vous finirez tous par vous piquer!

Posté dans : Politique | 8

Il a 23 ans et toutes ses dents, contrairement à celles de Monique, fidèle consommatrice de produits illicites, rencontrée plus tôt dans la journée à la Riponne. Lui, c’est Kevin Grangier, président des jeunes UDC vaudois et porte-parole adjoint du parti Suisse. C’est à Vevey, par un froid mordant, que je devais rencontrer le jeune loup de la politique et farouche opposant aux initiatives soumises au vote le 30 novembre. En ce samedi matin, jour de marché, la ville de l’Est Lémanique fait figure d’étape pour la délégation des jeunes de la droite extrême. Fausses seringues en main et slogans chocs, ils interpellent le badaud. Sur la place, face au stand, j’attends mon invité. Retenu à Berne, celui-ci s’excuse de ne pouvoir être présent à l’heure. Ce sera à Lausanne, un peu plus tard finalement, que je le rencontrerai. Avant le retour, j’en profite tout de même pour prendre une fausse seringue et un stylo. Ca sera pour Monique, si je la recroise. Ca la fera rigoler.

Parlez-vous le Suisse? Ou l’ignorance linguistique des Français

Posté dans : Société | 2

“On est les champions! On est les champions!” Hall de la gare de Lausanne, dimanche dernier. Il est là, perdu avec son plan de la ville, pendu à son portable. Il panique. Soudain, il lève la tête. J’ai le malheur de croiser son regard. Il déboule sur moi. Je ne le sais pas encore mais le mec qui est resté croché à l’été 1998, jeans, perfecto et gomina va être la bonne rencontre du jour, source d’inspiration infinie. Lui, oui, lui……….. le FRANCAIS, tout droit descendu de son TGV Lyria en provenance de PARRRRRIS Gare de Lyon et ouais. 

A la chasse!

Posté dans : Rien à voir | 13

Les années d’abondance sont passées. Oubliées les vaines tentatives du samedi soir sur le dancefloor. Le petit flirt à côté de la machine à café le lundi matin. C’est la crise. Pour choper, il faut désormais chasser. La loi naturelle se rappelle à nous. L’ennemi est partout. Il te guette. C’est un pervers, un vicieux qui prend de multiples visages. C’est le pote qui te connaît depuis dix ans. Le cousin qui t’assure qu’il ne draguera pas celle que tu affectionnes : « la famille, c’est sacré ! » Ou le collègue de travail qui sous couvert d’une bonne tape dans le dos te jure qu’il fera tout son possible pour te réseauter avec la cheffe marketing du troisième. MENSONGE ! Une pause pipi, un coup de téléphone un peu trop long et t’es mort. Exit le pote, la famille et la tape dans le dos et surtout la fille. Pourquoi donc un tel alarmisme ? Regardez plutôt les chiffres.

Bondy, tu sais c’est quoi? 2/2

Posté dans : Vie du blog | 6

Lundi 27 octobre, c’est aux aurores que je quitte la cité lausannoise pour la bondynoise. Entre les deux, il n’y a de similaire que le nom. La dernière s’avérera bien plus excitante. J’y retrouve l’équipe du Bondy Blog, le média citoyen né il y a trois ans, suite aux émeutes des banlieues. La banlieue, je n’y ai jamais mis les pieds. Soyons honnêtes, c’est avec une certaine appréhension que je m’apprête à m’y engouffrer. Dans le TGV, période de vacances oblige, les uns font leur plan touriste: Tour Eiffel, Louvre, Pompidou. Les autres, le plan culture. “Et toi, tu loges où à Paris?, me demandent mes voisins de sièges. Moi ? Je loge à Bondy. A Bondy ? C’est où ? C’est quoi ? Ben Bondy tu connais pas ? C’est dans le 9-3”.

Comment je me suis retrouvé dans un trafic de voitures à Crissier

Posté dans : Au quartier | 2

Tel un journaliste d’M6, la caméra cachée en prime, je me suis pris, le temps d’une soirée, pour l’un  des “infiltrés”. C’est pourtant tout naïvement que j’ai sombré, un mercredi soir, dans les méandres d’un supposé trafic de voitures en pièces détachées. Les premiers faits remontent il y a deux mois. Tout comme moi, n’avez-vous pas été interpellé ou intrigué par ces petites cartes de visites délicatement posées sur les pare-brises des voitures de votre quartier? Avec pour seul message, orthographe en prime, les lignes suivantes: Bonjour, votre voiture m’intéresse. Si vous désirez la vendre dans l’état actuel (aujourd’hui ou plus tard) appelez moi S.V.P. Je me réjoui de votre appel. Prix interéssats – Paiemement Cash Immédiat. Si vous désirez débarassé de votre voiture c’est gratuit. 

1020 Renens représente!

Posté dans : Personnages | 5

Le 1020 Renens représente, jadis scandé, sprayé, affiché comme un code d’appartenance, n’a jamais été autant d’actualité. Pur produit Renanais, le collectif de rap MXX (pour 1020) fait parti de cette jeunesse qui bouge, qui « se sort les pouces du cul » comme ils disent.  Mais faute de locaux à Renens, c’est dans leurs nouveaux bureaux au Flon, à Lausanne, que je mesure leur réussite. Dernier étage d’un entrepôt, le fief d’MXX souligne ce succès naissant. Gros fauteuils en cuir, cabine d’enregistrement, plafond customisé avec des treillis paramilitaires, vue imprenable sur le MAD, ça le fait. On se croirait presque dans l’un des quartiers généraux des grosses stars du RAP US. Manque encore les dents en or et les nanas qui s’agitent au bord de la piscine. Ca ne saurait tarder.

Ces Lausannoises adeptes du tourisme sexuel égyptien

Posté dans : Société | 7

Hurghada, ses plages, sa mer, ses hôtels et son tourisme sexuel féminin. Il y a seize ans, cette petite ville de la côte égyptienne n’était rien. Aujourd’hui, elle vit au rythme des ballets des vols charters: Paris, Düsseldorf, Genève, Amsterdam, Moscou ou Bruxelles, le tourisme de masse est roi. Ce séjour n’aura d’égyptien que le climat. Le reste n’est que touristes français, suisses, belges, canadiens et britanniques. J’en fais partie. Martine* aussi. Martine a 53 ans. Lausannoise divorcée, elle est cadre dans une grande entreprise de la Côte vaudoise. Je ne le sais pas encore, mais cette quinquagénaire, plutôt discrète et bien mise, sera l’objet de mon enquête hebdomadaire. Martine, c’est ce qu’on appelle une adepte du all inclusive: vol, hôtel, transfert et parties de jambes en l’air. Voilà cinq ans qu’elle y vient annuellement vivre une idylle tarifée.

Qui a peur du trou noir?

Posté dans : Société | 4

6 septembre, 9h. A la bourre comme toujours, je saute dans le bus n°3, direction la gare. Au passage, je chope la presse gratuite du jour. Bonheur, Eva Longoria et Tony Parker copulent à outrance pour procréer, Paris Hilton est sommée de prendre ses distances de Britney Spears, Nikos Aliagas vante les mérites de la nouvelle Star Ac. Dans la précipitation, j’en oublie LE titre du jour. Dans 44 minutes, le CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) met en route son accélérateur de particules. M’en fous. Devant moi, deux dames la soixantaine commentent la news : 

Quand l’imam invite les UDC, c’est à qui se déchaussera le premier.

Posté dans : Politique | 4

Après l’affaire des caricatures, c’est une deuxième polémique qui vient échauder, depuis le 8 juillet dernier, la communauté musulmane de Suisse. L’initiative UDC, qui s’oppose à la construction de minarets et qui, selon les initiants, “représente le symbôle de l’islamisation de la Suisse”, vient une nouvelle fois perturber la paix confessionnelle du pays. Un dossier sensible sur lequel le Conseil Fédéral a pris position dans un laps de temps record. Le 27 août dernier, il a fait savoir qu’il s’opposait fermement à l’initiative du parti de droite. 

“Un bistrot social viendrait freiner les problèmes de la toxicomanie et de la marginalité en ville de Lausanne”

Posté dans : Lausanno-lausannois | 2

Le 8 juillet 2007, lors du référendum communal, les Lausannois s’étaient significativement opposés à l’ouverture d’un local d’injection et d’un bistrot social. Si le projet d’un espace de consommation des stupéfiants est définitivement enterré, celle d’un bistrot social refait surface. Et pour cause: le 30 novembre prochain, à l’occasion des votations fédérales, le peuple suisse se prononcera entre autre sur la modification de la loi fédérale sur les stupéfiants et psychotropes, ainsi que sur la dépenalisation du cannabis. Deux objets très sensibles qui relancent le débat au sein de la Municipalité de Lausanne. Cette dernière, qui depuis plusieurs mois, tente de régler la question des marginaux et toxicomanes de la Riponne.

1 2 3