Ceci n’est pas un compliment

Posté dans : Carte blanche, Société | 1

Je ne vous parle pas du gros lourd qui accoste tout ce qui bouge de façon aussi subtile qu’élégante, de Weinstein ou de ceux qui agressent ouvertement les femmes. Ceux-ci commencent peu à peu à être identifiés comme étant inappropriés et on s’en réjouit. Je vous parle de ceux qui, bien intentionnés, s’adressent aux femmes en pensant leur dire quelque chose d’agréable, tout en leur attribuant un rôle qu’elles n’ont pas demandé: les tendres sexistes. Il convient alors de répondre … Lire la suite

« Je voulais un univers froid et glauque. »

Posté dans : Culture, Personnages | 2

Entre pop et électro mélancolique, les sonorités mystérieuses et envoûtantes du dernier titre de Buvette ne demandaient qu’à être mises en images. Ca tombe bien, des idées, Simon Wannaz en a à revendre. Le premier, de son vrai nom Cédric Streuli, se trouve être l’ancien batteur valaisan du groupe The Mondrians, actuellement musicien prometteur en Suisse comme à l’étranger. Le second, lui aussi travailleur sans frontières, est un réalisateur lausannois prolifique. Le mélange de ces deux mondes a récemment abouti … Lire la suite

TF1 au secours de l’éducation lausannoise ?

Posté dans : Société | 2

C’est un soir d’automne tout ce qu’il y a de plus froid, que le regard d’un ami s’arrête sur une affiche nonchalamment placardée sur le mur d’un bar prisé de la ville. Nous voilà nez-à-nez avec « Pascal le Grand Frère », star d’une bonne vieille émission de télé-réalité signée TF1. Ni une ni deux, ma curiosité s’emballe et en y regardant de plus près, je lui découvre un nouveau visage ; celui d’un expert venu donner une conférence pour « mieux communiquer entre … Lire la suite

Un Tour de France purement lausannois

Posté dans : Au quartier | 0

Tu fais quoi dans la vie ? Je suis créatif. Un beau jour, cet adjectif est devenu un corps de métier à part entière, sans qu’on sache exactement ce que ces gens fabriquent derrière leurs ordinateurs. Communication, design, graphisme, événementiel, audiovisuel et j’en passe, à Lausanne, ils se multiplient. Et par un hasard des plus complets, nombre d’entre eux ont décidé d’installer leurs bureaux et ateliers à l’avenue de France. Parmi eux, l’agence Transistor, qui proposa en 2010 à ses homologues du … Lire la suite

Marche et goûte !

Posté dans : Lausanno-lausannois | 4

Défroissez vos visages, il ne s’agit pas d’agiter le sachet de cette poudre étrange que maman mettait dans la pâte à gâteau, mais bien de s’immerger dans l’univers hautement plus sexy du pain et de la bière. Au programme, artisans et passionnés nous attendent aux quatre coins de la ville, le panier généreusement garni. Pour y goûter, le rendez-vous est donné un jeudi à 16h30, non loin de l’arrêt de bus Druey Collège. Sur place, c’est accompagnée d’une majorité de … Lire la suite

Les gourmandises de papi Goulaz

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

Le saviez-vous ? Tout comme Lyon, Madrid ou Chicago, Lausanne fait partie du réseau des “villes gourmandes du monde”, j’ai nommé Délice. Valoriser la gastronomie comme faisant partie de notre patrimoine, tel est le noble objectif de cet organisme. Oui, c’est alléchant, mais le meilleur reste à venir ! Dans ce cadre, Lausanne a été élue ville du goût 2012. Autrement dit, surprises culinaires sont attendues aux quatre coin de nos ruelles du mois de mai au mois de septembre. … Lire la suite

La caravane prend ses quartiers à Montelly

Posté dans : Au quartier | 1

Un vendredi caniculaire, un samedi pluvieux digne du plus bel automne, et un dimanche au soleil frisquet. En trois jours, Lausanne aura connu trois saisons. Ravie d’avoir fait l’impasse sur l’hiver, c’est vers la journée printanière que mon choix s’est tourné. Allons voir comment se porte la Caravane des quartiers ! Le concept est simple : il s’agit d’une fête pas comme les autres. “Elle n’attendra pas les gens, elle ira vers eux, dans les quartiers de Lausanne, là où on … Lire la suite

D’Osaka à Lausanne, en passant par James Brown

Posté dans : Culture | 0

“Plus étonnant que de la Country africaine et plus déroutant que de la Salsa norvégienne, laissez-vous secouer par le Funk japonais !” Voilà comment Les Enfants de Jean Brun annonçaient leur dernière soirée au Lido. En effet, l’association pour la promotion du Funk à Lausanne a invité les huit musiciens du groupe Osaka Monaurail. Preuve que la youtz n’est pas réservée aux seuls Helvêtes, et surtout que la musique a ses raisons que nos oreilles adorent. Osaquoi ? Il s’agit … Lire la suite

Deux cafés et l’addition

Posté dans : Lausanno-lausannois | 3

La démarche est simple ! Aborder dans un bar ou un café une personne à l’air sympathique, que l’on soudoie en lui offrant un café pour qu’ensuite elle réponde à une petite série de questions sur notre belle ville. En l’occurrence, il est un endroit à Lausanne où le café vous est offert, autour d’une discussion sur les derniers produits de la marque à la pomme, ou les éventuels soucis de votre matériel informatique. Sur place, c’est Dejan, 16 ans et apprenti … Lire la suite

Lausanne Groove

Posté dans : Culture | 0

Kind & Kinky Zoo. Derrière ce nom énigmatique se cachent quatre musiciens du coin : Mr. HitchHiker, Silly Syl, Trade Marc et Dollar Bill. Basse, batterie, clavier et flûte traversière écument les scènes depuis 2005. Quant à savoir à quelle catégorie musicale ils appartiennent, ils ne se posent pas vraiment la question. « Nous revendiquons une musique instrumentale, des grooves efficaces et l’idée de transmettre une très certaine envie de bouger, » se décrit le groupe d’une seule voix. Quelques indices sur leurs … Lire la suite

Les aventures d’Indiana Proche ou la disparition des Space Invaders

Posté dans : Lausanno-lausannois, Personnages | 3

Tout a commencé un soir de pluie battante. Les rafales éclairées par un lampadaire posèrent une lumière nouvelle, presque cinématographique sur l’entrée d’un ancien hôtel, non loin de chez lui. « Je ne l’avais jamais remarqué auparavant. Ca m’a donné une sensation d’évasion énorme, et j’ai réalisé qu’il n’y avait finalement pas besoin d’aller bien loin pour avoir le sentiment de voyager » commente-t-il. Précisons qu’easyJet et autres transports low cost n’existaient pas en ce temps. « J’ai alors décidé de partir de … Lire la suite

Rendez-vous of the world !

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

  Alors qu’on peine aujourd’hui à se remémorer Lausanne sans son M2, sans la Place de l’Europe, l’ancien Flon et j’en passe, RonOrp nous plonge dans un passé bien plus lointain en dénichant un court-métrage promotionnel de la ville, tourné dans les années 1950. Le tout agrémenté d’un commentaire en anglais, dans un style propre à l’époque. Magique !     www.ronorp.ch/lausanne

Bref. J’ai rencontré Kheiron.

Posté dans : Culture | 2

Kheiron à l’affiche dans un café-théâtre lausannois ne pouvait que susciter ma curiosité. Programmé en tant qu’humoriste affirmé ou surfant sur la vague d’un Bref succès ? En effet, désormais indissociable de son rôle dans la série de Canal + et de son célèbre sms « Baise-laaaaaaaa ! » avec huit A, on en oublierait presque qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Et pourtant ! Educateur investi auprès des jeunes, ancien membre du Jamel Comedy Club, deux fois vainqueur du Plus Grand … Lire la suite

La Datcha : prémisses d’un patrimoine revisité

Posté dans : Culture | 1

Une porte s’ouvre et le rouge explose ! Nous sommes à La Datcha. En Russie, ce terme désigne une résidence secondaire, véritable bol d’air pour les citadins. A Lausanne, c’est une « maison culturelle » dont les bois qui la bordent nous feraient presque oublier qu’elle se situe en plein quartier du Flon, habituellement de béton vêtu. Il s’agit en fait d’un ancien entrepôt situé face à l’EJMA, déserté et repéré par deux architectes – Jeanne Della Casa et Sylvie Pfaehler – qui … Lire la suite

Trucs et astuces pour prendre un taxibus

Posté dans : Lausanno-lausannois | 3

35 francs. Habitante du Westside lausannois, c’est en moyenne ce qu’il m’arrivait de dépenser pour pouvoir rentrer chez moi aux heures où les transports publics ne sont plus. Autrement dit après minuit… Mais c’était avant d’apprendre l’existence des taxibus. Taxi parce qu’une voiture affublée du fameux panneau lumineux vous ramène devant votre porte, bus parce qu’elle passe à heure et endroit fixes. Le tout pour la modique somme de 4 francs, à ajouter au titre de transport habituel (abonnement ou … Lire la suite

1 2 3 5