Alors Lausanne, heureuse?

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0
En cette belle période estivale, l'envie d'aller à votre rencontre, de vous connaître mieux, d'en savoir plus sur ce qui compte pour vous, s'impose tout autant que le soleil. Dans un environnement comme le marché de Lausanne, où le partage autour de bons produits de notre cher terroir fait office de mot d'ordre, Manu et moi sommes venus à votre rencontre pour vous questionner sur le bonheur, et plus précisément sur votre bonheur.

Une fois n’est pas coutume, sur ce coup-là, on vous donne la parole! On vous a abordé, avec le sourire, en vous posant ces trois questions simples:

  1. Est-ce que l’on peut vous poser une question pour le Lausanne Bondy Blog?
  2. Est-ce que vous êtes heureux.se?
  3. Est-ce qu’on peut vous prendre en photo?

Et voilà ce que vous nous avez répondu…


«Quelle question! Je ne peux pas vous répondre. C’est quoi être heureux après tout? C’est subjectif. Je dirais que je cherche la vérité. J’essaie de revenir à l’Être, à l’origine, au Moi profond. C’est ça je pense le bonheur pour moi.» Leïla

Leïla

«Oui, je suis super heureux. Je pense que c’est un mindset à avoir. Savoir être et rester positif.» Alexandre

Alexandre

«Oui, car je fais des choses que j’aime. Je fais un travail que j’aime et les gens aiment ce que je fais.» Alessio

Alessio

«Je dirais que je suis assez heureux. C’est drôle comme question! Je trouve que ma vie va bien. J’ai un boulot que j’aime, du temps, des enfants. Avec lesquels je peux justement passer beaucoup de temps. J’ai aussi de chouettes projets. Et Cléo, t’en penses quoi? Elle est pas belle la vie?

Oui! Elle est belle la vie!» Daniel et sa fille Cléo

Daniel et Cléo

«Oui, je pense que je suis heureux. Après, je pense que je pourrais être plus heureux, car je n’ai pas tout ce que je veux. Mais sinon, ça va.» Armand

Armand

«…ça va la binarité de genre? Oui, je suis heureux. Parce que je suis bien entouré.» Matthieu

Mathieu

«Oui, parce que j’ai une femme et deux beaux enfants.» Damien 

«Oui, je suis heureuse! Je suis en couple, j’ai une famille et je suis épanouie professionnellement.» Marion

«Ça dépend des jours. Par exemple, pas aujourd’hui, car un de mes amis va mal.» Une marchande de légumes

«Oui! J’ai la santé, huit arrières-petits-enfants, qui sont eux aussi en bonne santé. Je n’ai pas de raison de me plaindre.» Liliane (Janine Champignons) 

«Oui, je suis heureux. Heureux de tout! La situation politique, la famille, les gens en général. Ici, on est vraiment heureux. Quand on compare au reste du monde, on voit qu’on a de la chance de vivre ici.» Wan Phat 

«Oui, bien sûr que je suis heureuse, j’ai la foi. Je crois en Jésus.» Micheline

«Non, je n’ai pas le droit de répondre aux questions pendant mon service.» Un policier (qu’on espère heureux, malgré tout)


A travers vos réponses, on constate aisément qu’il y a au moins autant de définitions du Bonheur qu’il y a de lausannois.es. Manu et moi, on pense venir vous (re)poser cette fameuse question à d’autres occasions, dans d’autres hauts-lieux lausannois. Et on se réjouit de vous entendre. Histoire de donner la parole au Bonheur, quelle que soit la définition qu’on lui prête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.