16ème édition pour la Fête de la musique Lausannoise

Posté dans : Culture | 0
[PHOTOS] Ce sont près de 35'000 personnes qui ont bravé la bise hier soir pour célébrer la musique au solstice d'été...

Ce lundi, la musique a envahit la ville des places aux églises. 5 scènes en plein air et plus de 25 lieux indoors ont accueilli près de 1’100 musiciens de tout horizon musical. Comme annoncé par les organisateurs, la fête de la musique est avant tout une célébration populaire, réunissant “tout le monde”. Apparemment, cette fête commence déjà pour certain.e.s, dans le train que j’ai emprunté pour rentrer sur Lausanne. Un type, tout euphorique (et en anglais) explique à deux petites touristes britanniques (à entendre l’accent) que “ce qui est génial à la fête de la musique, c’est que les gens font ce qu’ils veulent, qu’il y a de la musique partout partout et que surtout mais alors surtout on peut boire dans la rue et encore par dessus tout on peut fumer de la beuh comme on veut!” “nooooooooon?” “si, si c’est ça la fête de la musique..!”  ah bon? Bon.
Arrivée à Lausanne, j’ai perdu les petits anglais et leurs compagnonnes de fête (1 bouteille par personne) mais j’ai trouvé une jolie effervescence sur la place de l’Europe où on écoutait du “world afro jazz”. Ah! C’est ici la scène “musique du monde”? Oui. Ok.  Donc, ce n’est pas “que” boire et fumer de la beuh, la fête de la musique, on peut aussi découvrir des artistes ou musiciens de talent. La plupart des groupes qui se produisent sont d’ailleurs basés dans la région. La palette proposée était d’une grande diversité puisqu’en quelques heures, j’ai pu voir des groupes reggea, rock, hip-hop, funk, folk ou encore métal. Se revendiquant comme une manifestation populaire, le contraire aurait été plus que surprenant. Mais je dois dire que j’ai été agréablement surprise de la qualité des performances. Chapeau bas les artistes!  
La fête de la musique est un événement international (eh, oui il n’y a pas que le foot dans la vie!) qui est un rendez-vous attendu et apprécié par les Lôzanois.e.s Nous avons donc erré entre les différentes scènes et ambiances proposées en plein air… et nous avons pris quelques clichés…

        
                                                           

                                        Nana’n’Kho  

                                         

                        The Raveners        

                                                         

                      LinChen    

                                        

                                                               

                                      Dig This          

                             Tweek        

                                                                  

                                                                        
                     

                                                 

 

Articles similaires

Sitara Chamot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.